Réduire la police de la page Agrandir la police de la page

Communiqués de presse

Année 2017

2017-2020 - La COG : convention d'objectifs et de gestion entre l'Etat et l'Ucanss

Avril 2017

Le 5 avril 2017 – Le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Secrétariat d’Etat chargé du Budget et des comptes publics et l’Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale ont signé le 30 mars la Convention d’objectifs et de gestion 2017-2020.

Cette troisième COG conforte la contribution de l’Ucanss, organisme fédérateur du Régime général de Sécurité sociale, à la performance de la Sécurité sociale, notamment en mobilisant ses expertises et ses compétences en faveur de la modernisation du service public.

Cette convention rend transparente les missions et les lignes fortes de l’action de l’Ucanss. A travers l’atteinte des objectifs qu’elle porte, l’Ucanss contribue au développement et à la mise en œuvre des politiques des branches du Régime général de Sécurité sociale.

Ces objectifs, qui bénéficient à l’ensemble de la Sécurité sociale, s’articulent autour de 6 ambitions :

  1. Développer la capacité de l’Ucanss à éclairer l’avenir et anticiper la transition démographique et les évolutions du travail, en renforçant la collecte et l’analyse de données statistiques, en orientant une GPEC institutionnelle partagée et en développant des approches innovantes de type « Lab » autour du management et des impacts de la révolution numérique ;
  2. Dynamiser le dialogue social à tous les niveaux, en encourageant son développement au sein des organismes de Sécurité sociale et en adaptant les règles et pratiques nationales ;
  3. Conforter la performance sociale du Régime général, par la mise en œuvre d’une politique ambitieuse d’embauche de personnels en situation de handicap, le développement des politiques de bien-être au travail et en encourageant la performance énergétique des bâtiments ;
  4. Rénover en profondeur l’offre de formation, avec des formations plus modulaires intégrant les outils et méthodes pédagogiques innovantes issues du digital et qui soutiennent l’évolution des compétences et des métiers ;
  5. Faire de la mutualisation des achats et de l’expertise immobilière un levier d’efficience partagée par l’extension de la centrale d’achats gérée par l’Ucanss et le développement d’une réflexion sur la valorisation du patrimoine immobilier ;
  6. Investir résolument dans la communication numérique pour améliorer la connaissance du grand public sur la Sécurité sociale et valoriser ses performances, tout en attirant les talents qui contribueront à forger la Sécurité sociale de demain .

L’ensemble de ces orientations ont été dégagées en association entre la Direction de l’Ucanss, ses instances de gouvernance (Conseil d’Orientation, réunissant les partenaires sociaux et Comité exécutif, réunissant les caisses nationales du Régime général), et les Ministères de tutelle.

Contacts Presse :
Le Bureau de Com : 01 85 09 28 19 – 06 84 55 45 93 – aggirard@lebureaudecom.fr

Téléchargement du communiqué de presse

L’Ucanss, fédération des employeurs du Régime général de Sécurité sociale participe au Salon Paris pour l’emploi des jeunes

Février 2017

Paris, le 24 février 2017 – La Sécurité sociale participe au salon Paris pour l’emploi des jeunes, le 7 mars prochain, de 10h00 à 18h00. Ce salon réunira des recruteurs et des centres de formation de différents domaines d’activités.

Avec 150 000 salariés et 344 organismes qui la composent, la Sécurité sociale est un acteur important sur le marché de l'emploi en France. C’est un employeur qui ouvre des perspectives de carrières en CDI, des opportunités multiples de formation et des possibilités de mobilités professionnelles et géographiques, avec près de 6 000 recrutements annuels dans près de 80 métiers.

A noter à 14h00,  la conférence de la Sécurité sociale, animée par Gérard Durier,
directeur de la communication de l’Ucanss,:
« La Sécurité sociale recrute pour l’avenir ».

Contacts Presse :
Le Bureau de Com : 01 85 09 28 19 – 06 84 55 45 93 – aggirard@lebureaudecom.fr

Téléchargement du communiqué de presse

La Sécurité sociale remet les Prix de l’innovation et du développement durable

Février 2017

Le 2 février 2017, la Direction de la Sécurité sociale (DSS) et l’Union des caisses nationales de Sécurité sociale (Ucanss), en collaboration avec le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) et le Commissariat général au développement durable (CGDD) ont remis les Prix de l’innovation et du développement durable de la Sécurité sociale lors d’une cérémonie organisée au ministère des Affaires sociales et  de la Santé .

La participation au Prix de l’innovation et du développement durable 2017 était ouverte à tous les organismes de Sécurité sociale, tous régimes confondus. Les projets présentés pouvaient être internes à l’organisme ou issus d’une collaboration inter-organismes ou encore réalisés avec d’autres partenaires (opérateurs, collectivités).

Les candidats pouvaient proposer leurs candidatures dans quatre catégories : innovation en matière de service à l’usager, innovation en matière d’optimisation de la performance publique, innovation managériale et développement durable.

Ces prix récompensent cinq projets ou expérimentations menés par des organismes locaux, innovants et aboutis, avec un résultat porteur au regard de l’innovation ou du développement durable. En 2017, 51 dossiers de candidature ont été reçus et analysés au regard de ces critères.

Les 5 lauréats sont :

  • au titre de l’innovation en matière de service à l’usager : la Cpam du Gard avec son projet de « Plateforme d’intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé dans le Gard (PFIDASS) »,
  • au titre de l’innovation managériale : l’Urssaf de Midi-Pyrénées avec son projet : « Innovali : Innover pour renforcer notre efficacité collective »,
  • au titre de l’optimisation de la performance publique,  le jury a souhaité primer deux candidats : la Cpam de la Marne avec son projet « CESI : Centre de services interrégimes pour les médecins » et le RSI d’Aquitaine pour son projet « PARI : Programme d’actions pour une retraite indépendante »,
  • au titre du développement durable: la Caf de la Seine Maritime avec son projet « En route vers la mobilité douce : covoiturage ».

L’ensemble des lauréats s’est vu attribuer une bourse de 4 000 euros.

Les organismes ont été invités à présenter leurs réalisations au jury composé de Thomas Fatome, directeur de la Sécurité sociale, Didier Malric, directeur de l’Ucanss, Laure de la Bretèche, secrétaire générale pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), Dominique Libault, drecteur de l’École nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S), Muriel Garcia, présidente d’Innov’ Acteurs  et Laurent Tapadihnas, directeur-adjoint du commissariat général au développement durable (CGDD).

Contacts Presse :
Direction de la Sécurité sociale : Virginie Saint-Marc - 01 40 56 55 14 – virginie.saint-marc@sante.gouv.fr
Ucanss : le Bureau de Com : 01 85 09 28 19 – 06 84 55 45 93 – aggirard@lebureaudecom.fr

Téléchargement du communiqué de presse


Prix de l'innovation et du développement durable de la Sécurité sociale 2017

Février 2017

Dossier de presse

Le 2 février 2017, la Direction de la Sécurité sociale (DSS) et l’Union des caisses nationales de Sécurité sociale (Ucanss) ont remis les Prix de l’innovation et du développement durable de la Sécurité sociale.

Dans le cadre général de la politique de l’Etat visant à valoriser l’innovation et le développement durable dans le secteur public, la direction de la Sécurité sociale, en partenariat avec l’Ucanss, a initié depuis quelques années le Prix de l’innovation et du développement durable.

Ce prix s’adresse aux organismes de Sécurité sociale, de toutes les branches et de tous les régimes. L’accent est mis sur les projets apportant une réelle nouveauté dans les domaines suivants : innovation en matière de service rendu à l’usager, innovation en matière d’optimisation de la performance publique, innovation managériale et développement durable.

Photos des lauréats et des jurys

Membres du jury

Le jury était composé de personnalités reconnues pour leur implication dans le domaine du service public, de l’innovation ou du développement durable.

JURY FINAL (2 février 2017) :
  • Thomas Fatome, directeur de la Sécurité sociale et président du jury,
  • Laure de la Bretèche, secrétaire générale pour la modernisation de l’action publique (SGMAP),
  • Muriel Garcia, présidente d’Innov’ Acteurs,
  • Dominique Libault, directeur de l’École nationale supérieure de la sécurité sociale (EN3S),
  • Didier Malric, directeur de l’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss),
  • Laurent Tapadihnas,  directeur-adjoint du Commissariat général au développement durable (CGDD).
PRE - JURY : (7 et 8 décembre 2016)
  • François GODINEAU,  chef de service, adjoint au directeur de la Sécurité sociale,
  • Gérard DURIER, directeur de la communication à l’Ucanss,
  • Lionel FERRARIS, directeur du Développement durable, des achats et de l’immobilier à l’Ucanss.,
  • Nicolas CONSO, adjoint à la directrice de la DIAT, SGMAP,
  • Sylvie DIDIER-PERROT, chargée de mission (RSO), CGDD.

Le jury tient à souligner la qualité des dossiers qui a permis de témoigner de l’engagement des organismes de Sécurité sociale en faveur de l’innovation et du développement durable.

Organisateurs

LA DIRECTION DE LA SÉCURITE SOCIALE (DSS)
www.securite-sociale.fr

La Direction de la Sécurité sociale (DSS) est chargée de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique relative à la Sécurité sociale : assurance maladie, accidents du travail et maladies professionnelles, retraite, famille, dépendance, financement et gouvernance.
Elle est rattachée au ministère des Affaires sociales, de la Santé et au ministère de l’Economie et des  Fnances.

La Direction de la Sécurité sociale assure la tutelle de l’ensemble des organismes de Sécurité sociale, caisses du Régime général, caisses du régime de base des professions indépendantes autres qu’agricoles, caisses de la mutualité sociale agricle ou caisses des régimes spéciaux. Elle participe également à la surveillance des organismes de protection complémentaire et de la mutualité et travaille en interface avec ces organismes.

Sa mission générale est d’assurer l’adéquation des prestations de Sécurité sociale avec les besoins de la population, tout en veillant à respecter l’équilibre financier des régimes.

L’UNION DES CAISSES NATIONALES DE SÉCURITE SOCIALE (Ucanss)
www.ucanss.fr

L’Union des caisses nationales de Sécurité sociale est une fédération d’employeurs qui a notamment pour missions de négocier et conclure les conventions collectives nationales de travail applicables aux personnels des organismes du Régime général de Sécurité sociale, de mettre en œuvre les politiques de formation du personnel et de contribuer à la définition d’orientations ou de cadrages sur certains champs de politique de ressources humaines. Elle se voit ainsi confier des missions sur les questions relatives aux conditions de travail du personnel des organismes de Sécurité sociale. Elle a une mission particulière sur la dynamisation et le suivi de la gestion des carrières des agents de direction.
L’Ucanss assure par ailleurs le rôle de centrale d’achat pour les organismes de Sécurité sociale. Elle gère également la Commission consultative des marchés des organismes de Sécurité sociale (CCMOSS) et met en œuvre une mission d’observation de l’achat du Régime général. L’Union peut se voir confier des missions ou des travaux portant sur des sujets d’intérêt commun, notamment pour les opérations immobilières. Enfin, elle pilote la politique de développement durable pour l’ensemble de la Sécurité sociale et coordonne avec les Caisses nationales la communication du Régime général.

LES 22 PRÉ-FINALISTES

Innovation en matière de service à l’usager

Cpam du Gard « La Plate- forme d’intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé dans le Gard : une réponse expérimentale et multi-partenariale aux difficultés d'accès aux soins et à la santé» (PFIDASS). Le projet PFIDASS est une expérimentation opérationnelle qui s’inscrit dans les orientations de la branche maladie et qui répond aux enjeux actuels d’inégalités dans l’accès aux soins et lutte contre non recours. La plate forme est un service d’accompagnement garantissant la réalisation effective des soins  aux assurés du Régime Général ; elle a été ouverte le 17 novembre 2014.
Le fonctionnement de la PFIDASS est basé sur les principes suivants : des professionnels de terrain repèrent parmi les personnes qu’ils reçoivent  des personnes en situation de renoncement aux soins puis la PFIDASS, en concertation avec les personnes en renoncement, propose des réponses adaptées aux besoins identifiés de chaque situation.

Cpam d’Ille et Vilaine « Un partenariat innovant au service de la santé : une offre attentionnée pour les médecins bretons ». Dans le cadre d'un large partenariat (assurance maladie, Conseil régional de l'ordre des médecins, URPS médecins, Agence régionale de santé (ARS), le projet vise à proposer une consultation de prévention offerte gratuitement à l'ensemble des médecins exerçant leur activité en Bretagne, via les Centres d'examen de santé de l'assurance maladie.
Les objectifs poursuivis visent à encourager les médecins à prendre soin de leur santé ; les inciter à déclarer un médecin traitant et à développer des messages de prévention auprès des médecins libéraux (qui ne bénéficient pas de la médecine du travail).

Cpam des Yvelines « Outil multilingue ». La mise en œuvre de l’outil résulte du constat de difficultés de compréhension entre : les  assurés et le personnel des accueils de la Cpam qui ne maitrise pas les langues étrangères.
L’outil multilingue se destine principalement aux assurés sociaux qui ne sont pas à l’aise avec le français, ainsi qu’aux usagers qui sont confrontés à un handicap de surdité. Il est en accès libre sur les ordinateurs situés dans tous les accueils de l’Assurance Maladie des Yvelines.

Ugecam Normandie « Parcours européen de réussite pour des jeunes en situation de handicap ». Ce projet, une expérience pilote, consiste en un échange entre deux pays avec une visée de préprofessionnalisation pour les jeunes inscrits dans le projet, mais aussi d’échanges de pratiques entre professionnels.
L’objectif principal pour les jeunes est de développer leur employabilité et d’être accompagnés dans la construction de leur projet professionnel.
L’objectif principal des professionnels est d’enrichir leurs cultures professionnelles, partager des expériences de terrain, expérimenter les politiques sociales telles qu’elles sont appliquées en Italie.

Ugecam Rhône–Alpes « Accompagnement nutritionnel et différencié des patients et des résidents ». « L’alimentation est un soin comme un autre », l’objectif du projet est de proposer en collaboration étroite avec le prestataire restaurationune offre alimentaire de qualité, élaborée sur place à partir de produits frais et répondant aux problèmes nutritionnels de patients et résidents, et ce dans tous les établissements.

CNAV « Divas, dispositif de veille et d’accompagnement sociale des retraites fragiles ». La question du repérage des retraités fragiles est un enjeu majeur de la politique de prévention de la perte d’autonomie menée par les caisses de retraite. C’est pour anticiper et éviter le risque de perte d’autonomie des retraités les plus fragiles que la CNAV a souhaité proposer un nouveau  dispositif à leur attention afin de favoriser leur autonomie et leur maintien à domicile. Ainsi, la CNAV et la Poste expérimentent un dispositif de veille et d’accompagnement social auprès des personnes âgées, afin d’identifier les retraités fragilisés et leur proposer, un accompagnement social et sanitaire permettant de retarder ou empêcher toute rupture dans leur situation de vie.
Optimisation de la performance publique

Caf du Finistère  « La Caf du Finistère entreprend les entreprises : des parties prenantes en route vers le développement durable ». L’objectif poursuivi par le projet est  d’inclure le monde de l'entreprise en qualité de partie prenante du dispositif de développement durable de la Caf à l'échelle du territoire finistérien. La Caf propose de mettre à disposition des salariés  des entreprises un certain nombre d'outils. Des outils qui auront un impact sur leur bien-être au travail et favoriseront la conciliation des temps de vie professionnelle et personnelle.

RSI Aquitaine «  PARI – Programme d’actions pour une retraite indépendante ». Ce dispositif de repérage et d’accompagnement personnalisé des travailleurs indépendants âgés de 60 à 80 ans s’adresse aux plus fragiles d’entre eux.
Il permet de cibler, orienter et accompagner les travailleurs indépendants détectés à partir du croisement de données informationnelles. Un programme vise ensuite à modéliser un processus afin de favoriser le maintien à domicile des travailleurs indépendants par une prévention ciblée et individualisée et de faciliter ainsi leur accès aux soins, de fournir au médecin des informations à caractère socio-économique pour l’aider dans la prise en charge de ses patients en risque de perte d’autonomie mais aussi d’affecter au mieux les ressources de l’’action sanitaire et sociale du RSI et de contribuer à réduire les dépenses de santé

Urssaf Ile de France, « Task force LCTI , 70 compétences mobilisées pour lutter contre le travail dissimulé». Le projet consiste dans la centralisation régionale sur un mode d’organisation processus avec un outil informatique Bastille adapté aux tâches des collaborateurs intervenant dans la lutte contre le travail dissimulé. Avec pour objectifs  d’optimiser la détection et le traitement de la fraude jusqu’au recouvrement des créances, derenforcer  l’expertise collective concernant la lutte contre le travail dissimulé et de développer un outil informatique adapté aux besoins et à la nouvelle organisation.

Urssaf de la Franche Comté  «  Création d’une plateforme interrégionale multimédia ((PIRMP) ». Avec la création decette plateforme), les Urssaf Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté et Lorraine ont mis en commun leurs ressources, leurs charges, leurs usagers et leur savoir-faire afin d’optimiser la relation multi-média avec les cotisants en améliorant la qualité de réponse produite.

Cpam de la Marne «  Création du centre de services interrégimes pour les médecins ». Le projet consiste en création d’un centre de service interrégimes complémentaire des organisations de terrain existantes, couvrant l’ensemble des régimes pour traiter les appels des médecins relatifs aux différents modes de prise en charge des assurés sociaux.

Innovation managériale

Cpam de Savoie « Outil Arc en ciel ». La démarche RSO de la Cpam de la Savoie est structurée autour de l’outil « Arc-en-ciel » dont chacune des couleurs représente un thème spécifique : RSO transport (accessibilité) / Formation prévention situation difficile, RPS et Sécurité / RSO humanitaire / RSO environnement / RSO Sant2 / RSO RH vie professionnelle et vie privée / RSO Handicap. Initiée en 2014, c’est une démarche d’ouverture et d’intégration à la vie locale, faisant de la Cpam un acteur incontournable dans son territoire. L’objectif poursuivi est de mettre en œuvre concrètement une politique RSO au sein d’un organisme de l’Assurance maladie en apportant une traduction complémentaire et concrète à leur service de base (gestion du risque, prévention, remboursement,…) et en affichant pour l’ensemble des salariés de l’entreprise des valeurs humanistes, partagées et solidaires.

Carsat de la Bretagne « Validation des acquis de l'expérience (VAE), validation collective pour les agents du BTS Services et prestations des secteurs sanitaire social ». La VAE constitue un élément de reconnaissance et de valorisation professionnelle et personnelle. En organisant une démarche de VAE collective, l’organisme souhaite créer une dynamique en interne. La Carsat veut s’engager auprès de ses collaborateurs en favorisant leur employabilité, en sécurisant leur parcours professionnels et en les incitant à la mobilité.Le projet facilite l’accès des salariés à la VAE. Il propose un accompagnement individuel et collectif soutenu,  incite les bénéficiaires de l’action à poursuivre leur réflexion sur leur projet professionnel et permet également de développer des solidarités professionnelles.

Cnav, « aiR, le réseau social de la branche retraite »
aiR, le réseau social de la branche retraite. Sa mise en place répondait à un besoin d’espaces d’échanges pour animer des communautés de projets ou des réseaux métiers. Au-delà de cet objectif, l’observation des usages du réseau social permet aujourd'hui de constater que cet outil contribue de manière originale à la performance sociale de l’entreprise.
En reprenant les codes des réseaux sociaux, aiR contribue à renforcer le lien social et de développer le sentiment d’appartenance à un collectif, tout en offrant à chacun la possibilité de s'exprimer de manière plus spontanée.

Cpam Ille et Vilaine, « Cellule qualité de vie au travail et réseau des collègues vigilants ». La santé au travail est un sujet d’attention partagé par l’ensemble des collaborateurs de l’organisme. Une réponse originale a été imaginée par un groupe de travail puis approuvée par l’ensemble du personnel. Cette réponse est fondée sur la confiance à tous les niveaux et l’implication potentielle de chacun dans l’alerte et la construction de solutions favorables à la qualité de vie au travail.Choisis par leurs pairs, les collègues vigilants sont reconnus pour leur qualité d’écoute et leur discrétion. Leur désignation s’effectue par la voie d’une élection sans recueil préalable de candidatures. Ils acceptent ensuite cette reconnaissance et la mission. Tout à la fois confidents et relais, chacun d’eux, dans son environnement de travail, assure une veille bienveillante. Sans ambiguïté, les collègues vigilants offrent une réponse complémentaire aux attentes des collaborateurs en recherche de soutien.

Urssaf Midi-Pyrenées, « Inovali : Innover pour renforcer notre efficacité collective ». L’Urssaf Midi-Pyrénées a identifié l’innovation comme l’un des 4 principes fondateurs de son projet d’entreprise 2014-2017 et consacre 6 chantiers à cette thématique. La démarche d’innovation participative vise à collecter et à concrétiser les idées que peuvent avoir chacun des collaborateurs pour améliorer l’efficacité de leurs pratiques, faire évoluer les procédures, améliorer le service rendu.
Inovali vise avant tout à développer un contexte favorable à l’innovation et une organisation dédiée à la concrétisation des idées.

Urssaf Rhône–Alpes,  « Innover pour la santé au travail de nos collaborateurs : démarche intégrée de prévention des risques psychosociaux et de développement de la qualité de vie au travail ». La spécificité du projet de prévention des risques psychosociaux (RPS) et de développement de la qualité de Vie au travail (QVT) au sein de  l’Urssaf est d'agir face à un enjeu managérial. Atteindre une performance collective dans le respect du bien-être au travail et proposer une réponse intégrée, couvrant tous les axes de prévention des RPS du diagnostic collectif aux suivis individuels. Coopération des 2 psychologues salariées de l’Urssaf avec les services de médecine du travail pour améliorer situations individuelles et collectives.

Développement durable

Caf d’Isère, « Travail en centre de proximité ». Le projet engagé dans le cadre du Plan déplacement entreprise (PDE) dont un des axes vise à limiter les déplacements. Les  salariés peuvent travailler un jour par semaine sur un site de la Caf ou d‘unpartenaire, plus proche de leur domicile. Ainsi la conciliation vie professionnelle / vie personnelle s’est améliorée pour 90 % des salariés et plus de 80% s’estiment moins fatigués.

Ugecam Nord Pas de Calais, « Création d’une application web de réservation des repas pour lutter contre gaspillage alimentaire ». Le CLRP utilise  les outils informatiques pour connaitre au plus près les besoins en approvisionnement, mieux gérer les commandes en amont et les déchets en aval. Les principaux objectifs sont de diminuer le gaspillage alimentaire, de maitriser les coûts de restauration avec un effet induit sur l’équilibre alimentaire.

Caf de la Seine Maritime, « En route vers la mobilité douce : covoiturage ». La Caf a souhaité développer sa démarche « covoiturage » au titre de l’exemplarité. Son expérimentation permet  d’optimiser les déplacements professionnels mais aussi domicile –travail tout en déployant des solutions alternatives adaptées à son environnement. La Caf a développé également un projet conventionné par l’ADEME de Haute-Normandie :  site de covoiturage partagé avec 5 organisations de la région normande dont 3 organismes de Sécurité sociale ,Pole emploi et le CHU de Rouen. L’objectif à terme étant de mutualiser les flottes entreprises (agendas partagés).
Unica, « Eco-logique : petites actions pour les grandes économies ». Le bâtiment et l’informatique sont des secteurs très énergivores .La maitrise de la demande énergétique des bâtiments anciens ainsi que des équipements informatiques est une étape indispensable pour en assurer une diminution durable. Lors du lancement du projet, l’objectif de réduction de 40% de consommation d’énergie et de rejets de CO2 sur une durée de 3 ans était fixé. A fin 2016, une diminution de près de 50% est observée.Par ailleurs, l’UNICA a appliqué les méthodes de « réseau vert » (Green IT) aux réseaux informatiques des URSSAF adhérentes permettant une baisse de 30% en 3 ans de la consommation énergétique du réseau.

Msa Berry-Touraine,  « Mise en place du micro don auprès du personnel de la Msa Berry-Touraine au profit d’une association œuvrant pour le handicap ». La MSA Berry-Touraine a toujours été attentive au thème du handicap, via sa mission de service public et son action sociale, mais également en interne, pour la gestion de ses ressources humaines. C'est ainsi qu'elle a proposé à son personnel une action porteuse de sens et de valeurs humaines : aider financièrement une association locale œuvrant pour le handicap. Il s'agissait d'une démarche innovante au sein de l’Institution. Le système du " micro don ", créé pour les entreprises et correspondant parfaitement aux besoins de cette action, a ainsi été mis en place en janvier 2015, au profit d'Handi'Chiens.

LES 10 FINALISTES

Le pré-jury du Prix de l'innovation et du développement durable 2017 s'est tenu les 7 et 8 décembre 2016 et a sélectionné les 10 dossiers suivants :

Catégorie "Innovation en matière de service à l’usager"
  • Cpam du Gard, « Plateforme d’Intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé dans le Gard » (PFIDASS)
  • Cpam d’Ille et Vilaine « Un partenariat innovant au service de la santé : une offre attentionnée pour les médecins bretons »
Catégorie " Optimisation de la performance publique"
  • RSI Aquitaine « Pari – Programme d’actions pour une retraite indépendante »
  • Urssaf de la Franche Comté « Création d’une plateforme interrégionale multimédia » (PIRM)
  • Cpam de la Marne « Création d’un centre de services  interrégimes pour les médecins » (CESI)
Catégorie "Innovation managériale"
  • Urssaf Midi-Pyrénées « Innover pour renforcer notre efficacité collective » (Inovali)
  • Carsat de la Bretagne « Validation des acquis de l'expérience (VAE), validation collective pour les agents du BTS Services et prestations des secteurs sanitaire social (SP3S) »
  • Urssaf Ile de France, « Task force LCTI, 70 compétences mobilisées pour lutter contre le travail dissimulé »
Catégorie "Développement durable"
  • Caf de Seine Maritime « En route vers la mobilité douce : covoiturage »
  • Unica « Eco-logique : petites actions pour grandes économies »

LES LAURÉATS

Au titre de l’innovation en matière de service à l’usager :

La Cpam du Gard avec son projet « Plateforme d’Intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé dans le Gard : une réponse expérimentale et multi-partenariale aux difficultés d'accès aux soins et à la santé » (PFIDASS).

Lauréats Cpam du gard

Au titre de l’optimisation de la performance publique, le jury a souhaité primer deux candidats :
  • La Cpam de la Marne avec son projet « CESI : Création d’un centre de services  interrégimes pour les médecins »
  • RSI Aquitaine avec son projet « PARI - Programme d’actions pour une retraite indépendante »

Lauréats Cpam de la Marne

Au titre de l’innovation managériale :

L’Urssaf Midi-Pyrénées avec son projet « Inovali : Innover pour renforcer notre efficacité collective ».

Lauréats Urssaf Midi-pyrénées

Au titre du développement durable :

La Caf de la Seine Maritime avec son projet « En route vers la mobilité douce : covoiturage »

Lauréats Caf de la seine maritime

L’ensemble des lauréats s’est vu attribuer une bourse de 4 000 euros pour les aider à financer le projet primé.

chèque 4000 euros

Contacts Presse :
Direction de la Sécurité sociale : Virginie Saint-Marc - 01 40 56 55 14 – virginie.saint-marc@sante.gouv.fr
Ucanss : le Bureau de Com : 01 85 09 28 19 – 06 84 55 45 93 – aggirard@lebureaudecom.fr

Téléchargement du dossier de presse



Communiqués de presse - Année 2016

Communiqués de presse - Année 2015

À propos de l’Ucanss :

L’Union des caisses nationales de Sécurité sociale est une fédération d’employeurs qui a notamment pour missions de négocier et conclure les conventions collectives nationales de travail applicables aux personnels des organismes du Régime général de Sécurité sociale, de mettre en œuvre les politiques de formation du personnel et de contribuer à la définition d’orientations ou de cadrages sur certains champs de politique de ressources humaines. Elle se voit ainsi confier des missions sur les questions relatives aux conditions de travail du personnel des organismes de Sécurité sociale. Elle a une mission particulière sur la dynamisation et le suivi de la gestion des carrières des agents de direction.

L’Ucanss assure par ailleurs le rôle de centrale d’achat pour les organismes de Sécurité sociale. Elle gère également la Commission consultative des marchés des organismes de Sécurité sociale (CCMOSS) et met en œuvre une mission d’observation de l’achat du Régime général. L’Union peut se voir confier des missions ou des travaux portant sur des sujets d’intérêt commun, notamment pour les opérations immobilières. Enfin, elle pilote la politique de développement durable pour l’ensemble de la Sécurité sociale et coordonne avec les Caisses nationales la communication du Régime général.

Haut de page
Copyright © 2015 Ucanss | Tous droits réservés