FORMATION PROFESSIONNELLE - Les dispositifs d'accompagnement individuel

Introduction

Dans un contexte règlementaire et financier caractérisé par l’allongement de la carrière des salariés et par un taux de remplacement limité des départs à la retraite de la tranche d’âge des 55 ans et plus (23% de départs à 5 ans), combiné à un environnement structurel qui connaît une forte évolution des organisations et des métiers, la mobilité professionnelle interne apparaît comme un enjeu important et une nécessité.

La mobilité lorsqu’elle est appréhendée par les salariés comme une opportunité peut être un facteur de motivation, et ainsi renforcer leur implication dans le travail. La mobilité devient alors un outil pour les fidéliser et doit être favorisée lorsqu’elle concerne un projet professionnel personnel exprimé. Lorsqu’elle s’impose, elle doit être accompagnée avec le plus grand soin.

La valorisation des compétences détenues et des potentiels individuels devient incontournable pour relever et accompagner les défis collectifs d’adaptation et de transformation des organismes.

Par ailleurs, la réforme de la formation professionnelle de 2014 a repositionné le salarié au cœur de la réflexion sur son évolution professionnelle, grâce à des outils destinés, d’une part à l’employeur, en matière d’accompagnement et, d’autre part au salarié, en lui facilitant l’accès à la qualification et à la certification des compétences.

Les différentes modalités d’accompagnement individuel à la main de l’employeur sont :

Les dispositifs destinés au salarié :

Haut de page