Que se passe-t-il dans nos régions ?

Carte de France Grand-Est Nouvelle Aquitaine Auvergne Rhône-Alpes Normandie Bourgogne Franche-Comté Bretagne Centre Val-de-Loire Corse Ile-de-France Occitanie Hauts-de-France Pays de la Loire Provence-Alpes-Côte d'Azur Guadeloupe Martinique Guyane La Réunion Mayotte Carte de France

Découvrez les actions des organismes

De nombreuses démarches autour du développement durable et de la RSO mobilisent chaque année les organismes de Sécurité sociale.


Vous trouverez dans cette carte de France un florilège de ces actions en passant la souris sur les différentes régions.

Grand-Est

La semaine européenne du développement durable à La MSA Lorraine

En route vers le Zéro mégot avec la Cpam du Bas-Rhin

La Messine 2018 : la Sécu soutient la lutte contre le cancer du sein

Nouvelle Aquitaine

Action en cours

Auvergne - Rhône-Alpes

Action en cours

Bourgogne - Franche-Comté

Action en cours

Normandie

La SSI Basse-Normandie recycle en solidaire

La semaine européenne du développement durable à la Carsat Normandie

Bretagne

La RSO en Bretagne, des actions d’envergure !

Cpam du Finistère : la RSO sur tous les fronts !

Interview de Lydie Gourlay – Chef de projet RSO à la Cpam du Finistère

Centre - Val de Loire

Le recyclage à la Caf de la Loire : un défi écologique et humain

Carsat Val de Loire : un bus pour lutter contre la fracture numérique

Corse

Action en cours

Ile-de-France

LA MSA s’engage contre les incivilités

la formation des managers à la CCMSA

Interview de Chrystèle Debray - Responsable du Département Gestion des Compétences, Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA).

« Faire un don, un choix de raison » la Cpam de Paris s’engage

Occitanie

Mieux vivre avec votre écran à la CPAM de Lot-et-Garonne

La MSA Midi-Pyrénées nous parle de la formation chef de projet DD de l’Institut 4.10

Interview de Sébastien Bresson - MSA Midi Pyrénées Nord

Hauts-de-France

Le Colimaçon de la Carsat Nord-Picardie

Le Colimaçon de la Carsat Nord-Picardie

Le Colimaçon est un espace de partage et de recyclage qui a ouvert ses portes le 3 juillet 2017 au sein de la Carsat Nord-Picardie.

Initialement pensé comme une « boîte à livres », dédiée à la collecte et au partage de livres du personnel, cet espace, fait de mobilier recyclé, est aujourd’hui devenu un outil polyvalent et évolutif qui remplit plusieurs fonctions et qui rencontre un réel succès auprès des salariés.

Pour aller plus loin :

Pays de Loire

ODYSSEA, la vague rose de l’équipe Sécu

Provence-Alpes-Côte d'Azur

La Sécurité sociale se mobilise pour nettoyer les plages de Marseille !

Guadeloupe

Action en cours

Martinique

Action en cours

Guyane

Action en cours

La Réunion

La Semaine européenne du développement durable dans les organismes de la Réunion

Mayotte

Action en cours

La semaine européenne du développement durable à La MSA Lorraine :
Un concours photo sur le thème du covoiturage

La Messine 2018

A l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, la MSA Lorraine a organisé du 30 mai au 12 juin 2018, un concours photo à l’attention de ses salariés sur le thème du covoiturage.

L’objectif de cette démarche, qui s’intègre dans le cadre du Plan de Mobilité de l’organisme, est de sensibiliser le personnel au covoiturage et de développer sa pratique afin de réduire l’empreinte carbone de la MSA Lorraine.

Les salariés de la MSA Lorraine étaient invités à proposer une ou plusieurs photos originales, à travers les trois catégories suivantes : les « selfies », les « réclames », les « insolites ». Au total, 25 personnes ont partagé leurs créations sur une plateforme de vote mise à disposition de l’ensemble des collaborateurs.

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des photos plébiscitées par les 131 salariés qui ont voté pour désigner les gagnants du concours. Les créations ayant obtenu le plus de suffrages pourront être ensuite utilisées pour communiquer en interne sur le Plan de Mobilité de la MSA Lorraine.

Pour aller plus loin :



La Messine 2018

La Messine 2018

En route vers le Zéro mégot avec la Cpam du Bas-Rhin

Zéro mégots

La Cpam du Bas-Rhin participait samedi 7 avril 2018 à l’opération « zér0 még0» de ramassage de mégots organisée à Strasbourg par le collectif ZeroDechetStras.

Cette manifestation a permis de ramasser plus de 70 000 mégots et de sensibiliser sur la pollution qu’ils engendrent et plus globalement sur la gestion des déchets.

Ce fut également l’occasion pour la Cpam de présenter sur son stand les dispositifs d’aide à l’arrêt du tabac, notamment le remboursement des substituts nicotiniques.

Pour aller plus loin :


Zéro mégot avec la Cpam du Bas-Rhin

Zéro mégot avec la Cpam du Bas-Rhin

La Messine 2018 : la Sécu soutient la lutte contre le cancer du sein

La Messine 2018

Pour la deuxième année consécutive, plusieurs organismes de Sécurité sociale se sont réunis pour créer une équipe Sécu pour participer à la Messine, cette course réservée aux femmes, qui s’est tenue le 29 avril dernier à Metz.

387 participantes issues de la Cpam 57, de l'Urssaf Lorraine, de Filieris et de la Caf de la Moselle ont participé à cette course solidaire pour soutenir la lutte contre le cancer du sein. Elles étaient reconnaissables, parmi les 11 000 participantes, aux chapeaux roses, qu’elles arboraient pour l’occasion.

Du côté des animations, un stand Sécu, installé pour l’événement, a rencontré un grand succès, notamment avec le petit déjeuner offert et la photobox, qui permettait de repartir avec une photo souvenir aux couleurs de La Messine !

Félicitations à cette équipe qui a obtenu, comme en 2017, la 2ème place sur le podium pour le "Trophée des entreprises".

Pour aller plus loin :


La Messine 2018

La Messine 2018

La Messine 2018

La SSI Basse-Normandie recycle en solidaire

La SSI Basse-Normandie recycle en solidaire

Dans le cadre du développement durable, la Sécurité sociale des travailleurs indépendants de Basse-Normandie s’est inscrite dans une opération de valorisation des fournitures usagées (stylos, surligneurs, correcteurs…).

A cet effet, une information a été faite au personnel et les fournitures

usagées sont récupérées tout au long de l’année.

Au-delà de l’aspect écologique lié au recyclage, cette opération permet de récupérer des dons pour un établissement scolaire.


Pour aller plus loin :

La semaine européenne du développement durable à la Carsat Normandie

La semaine européenne du développement durable à la Carsat Normandie

Une semaine pour adopter les bons réflexes au bureau !

À l’occasion de la semaine européenne du développement durable 2018, qui s’est déroulée du 30 mai au 5 juin, la Carsat Normandie a proposé plusieurs animations sur le thème de « l’éco-salarié ». Organisés tout au long de la semaine sur le temps du déjeuner, des petits ateliers-conseils avaient pour objectif de transmettre aux salariés les bons réflexes de la consommation responsable.

Au programme :

  • Vendredi 1er juin : « Je consomme responsable »
    Ou comment bien manger pour moi et ma planète
    Animation « De la terre à l’assiette » par l’association « Le champ des possibles »

  • Lundi 4 juin : « Je réduis mes déchets et mon impact numérique »
    Animations par l’association « Zéro déchet » :
    - Trucs et astuces pour réduire mes déchets
    - Conférence « Limiter l’impact environnemental de nos pratiques numériques »

  • Jeudi 7 juin : « Je trie mes déchets »
    Animation « Tout savoir sur le tri de mes déchets » par le syndicat mixte « SMEDAR »

  • Vendredi 8 juin : « Je déjeune responsable »
    Déjeuner « Bilan Carbone » au restaurant d’entreprise

Ce même jour, en collaboration avec la Carsat, le restaurant d’entreprise API s’engage auprès de la Fondation pour la Nature et l’Homme pour obtenir le label « Mon Restau responsable ».
L’engagement s’appuie sur des actions concrètes autour de quatre thèmes : le bien-être des convives, une assiette responsable, des éco-gestes et un engagement social et territorial.


Pour aller plus loin :

La RSO en Bretagne, des actions d’envergure !

Logo le RSO en Bretagne

Des objectifs multiples, en réponse au plan cadre national

  • Aider nos salariés à s’investir dans des actions citoyennes et de solidarité, en cohérence avec nos missions et nos valeurs
  • Confirmer, en interne et en externe, notre implication dans la vie locale
  • Diminuer notre empreinte écologique en termes de CO2 et de déchets
  • Pérenniser les actions menées les années précédentes

Des collectes solidaires

Depuis plusieurs années, le mois d’octobre est synonyme de mois du don et cette année 2017 n’a pas dérogé aux habitudes. Le don du sang, la collecte de lunettes et de bouchons de liège sont désormais pérennisés et une nouvelle collecte, avec un double impact environnemental et social, a été initiée, celle des radiographies.

En effet, les clichés radiologiques, considérés comme des déchets dangereux (durée de vie 300 ans), doivent être collectés pour être recyclés. C’est ainsi que nous avons développé un partenariat avec l’Ordre de Malte France, qui récupère les radios argentiques pour mener des opérations de solidarité, de santé, de formation et de secours en France et à l’international, dans 27 pays (100 kg de radiographies = 1 kg d’argent).


Un challenge lors de la semaine européenne de la mobilité (SEM)

Pendant la SEM, du 16 au 22 septembre 2017, chaque salarié a été invité à participer au défi « un jour sans ma voiture » : à chacun de trouver un mode de déplacement alternatif (marche à pied, vélo, transports en commun, covoiturage) et de déclarer le nombre de km non parcourus, seul, en voiture individuelle.


Des résultats encourageants

  • 212 dons du sang
  • 1 546 paires de lunettes
  • 101,55 kg de bouchons en liège
  • 38,66 kg de radiographies
  • Un taux de participation de 7 % à la SEM et 13 792 km évités

Depuis le début de nos actions : 672 dons du sang, 7 898 paires de lunettes, 186,55 kg de bouchons et 2 498 kg de vêtements (opération 2015/2016).


Des projets à définir pour 2018

  • De nouveaux partenaires à trouver pour le mois du don
  • Le challenge de la SEM à renouveler…

Cpam du Finistère : la RSO sur tous les fronts !

Phtographie de Lydie Gourlay

Logo Assurance maladie Finistère

Ucanss : Quel bilan dressez-vous des actions RSO entreprises par la Cpam du Finistère ?

Lydie Gourlay : « C’est un réel plaisir que de piloter la RSO au sein de la Cpam du Finistère : soutien, compréhension et envie d’aller toujours plus loin, aident à mettre en place des actions à destination des salariés, à développer des partenariats et bien sûr à communiquer vers nos publics.
Avec le groupe de travail RSO, nous avons réalisé des dossiers conséquents comme le « guide pratique des gestes quotidiens éco-responsables », le « plan d’action local 2017-2019 » avec des objectifs ambitieux en réponse au plan cadre national, le « plan de mobilité de la Cpam du Finistère ».
Nous déployons également d’autres projets généralement issus de notre plan d’action. Les opérations Mars bleu et Octobre rose ont rythmé l’année, des journées du bien-être ont été proposées aux salariés, le télétravail des cadres a été déployé, l’Indemnité kilométrique vélo a été mise en place et une réflexion sur le covoiturage est initiée. Enfin, nous avons ouvert une « zone de gratuité » pour donner une seconde vie aux objets : dans la rubrique intranet des petites annonces, nous avons créé une rubrique « je donne » et on y trouve des livres, des graines, … Le tri sélectif en un lieu unique à l’étage est désormais entré dans les mœurs, tout comme la collecte des piles (152kg), des mégots (42kg) et des journaux [230kg (en partenariat avec une école et un club sportif)].

Ucanss : Comment communiquez-vous sur ces démarches ?

Lydie Gourlay : « La communication externe passe par Ameli où ces divers documents sont partagés avec nos publics, tout comme le rapport annuel RSO intitulé « bilan et perspectives » qui en est à sa cinquième édition. La communication interne tient elle aussi une place importante avec des publications régulières qui enrichissent un espace Intranet RSO :

  • Un flash info RSO hebdomadaire sur des sujets divers et variés
  • Une lettre électronique sur les grands thèmes des semaines européennes : l’eau, les déchets, la mobilité, les 17 objectifs de l’agenda 2030, …

Ucanss : Quelles sont vos perspectives ?

Lydie Gourlay : « 2018 sera une année riche en projets à destination des salariés avec « Un forum sur les économies d’énergie », lors de la Semaine européenne du développement durable (SEDD), le renouvellement du challenge « un jour sans ma voiture », lors de la Semaine européenne de la mobilité (SEM). D’autres événements sont également au programme avec de nouvelles collectes (stylos, téléphones), l’affichage des consommations de fluides, un guide de covoiturage, une boite à idées RSO, le suivi du plan de mobilité ainsi qu’une conférence de presse».


Pour aller plus loin :

Le recyclage à la Caf de la Loire : un défi écologique et humain

Le recyclage à la Caf de la Loire : un défi écologique et humain

La Caf de la Loire agit depuis plusieurs années en faveur du recyclage du papier.
En 2018, elle a choisi le réseau Elise qui participe activement à la protection de l’environnement tout en créant des emplois pérennes et locaux à destination de personnes en situation de handicap ou traversant des difficultés d’insertion.

Pour aller plus loin :

Carsat Val de Loire : un bus pour lutter contre la fracture numérique

Photographie du bus pour lutter contre la fracture numérique chez les séniors

Le bus numérique se déplace dans toute la région Centre-Val de Loire.

Alors que le numérique prend une place de plus en plus prépondérante dans le quotidien de chacun, c’est encore 14% de la population qui n’a pas accès aux outils numériques, selon un rapport publié par le défenseur des droits l'an passé. Un chiffre important auquel il faut ajouter la population équipée mais dont l'utilisation reste balbutiante voire quasi-inexistante en raison d'une méconnaissance des outils.

C'est justement pour lutter contre ce qui constitue une fracture sociale avec le risque d'isolement que cela procure que la Carsat Centre-Val de Loire (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail), lance le bus numérique. Une initiative qui avait déjà vu le jour en Aquitaine en 2015 et qui a pour but de proposer un outil itinérant de formation aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC).

Le projet voit le jour aujourd'hui en région Centre-Val de Loire grâce à un réseau d'acteurs, l'investissement étant conséquent (495 000 euros), financé de moitié par la Carsat et par ses partenaires pour l'autre moitié (MSA Beauce Coeur de Loire, MSA Berry Touraine, Sécurité Sociale des Indépendants, CRCAS, AGIRC ARRCO, les conférences des financeurs des départements de la région Centre-Val de Loire).

Des initiations gratuites de trois heures au numérique, au plus près de chez soi.

Concrètement, le bus numérique est un outil mis à disposition des communes de la région. Un bus aménagé et équipé d'ordinateurs portables, tablettes et smartphones afin de pouvoir y tenir des ateliers d'initiation au numérique. Animés par SAS Solutions Vie Pratique, organisme de formation retenu pour le projet, ces ateliers se déroulent à raison de 3 heures l'atelier. Des ateliers dont le niveau proposé est adapté en fonction de l'avancée de connaissance des usagers.

"Cela permet d'avoir une solution mobile et souple, permettant d'aller notamment dans les territoires ruraux" nous explique-t-on à la Carsat.

L'enjeu est ainsi double, lutter contre l'exclusion numérique pour les personnes âgées mais aussi pour les territoires ruraux, moins favorisés également dans ce domaine.


Pour aller plus loin :

LA MSA s’engage contre les incivilités

Affiche de la MSA contre les incivilités

Affiche de la MSA contre les incivilités

Partant du constat que les caisses de MSA sont confrontées à une recrudescence du nombre d’incivilités de la part des adhérents, tant au niveau des accueils en agence, que par téléphone (518 agressions verbales en 2016 contre 310 en 2014), la MSA a décidé de mettre en place une campagne de communication nationale en avril 2017 sur ce sujet.

La préservation de la santé physique et mentale des salariés constitue un axe majeur de la politique de la MSA visant à conforter sa responsabilité sociale. La MSA est sensible de longue date à la problématique des incivilités et agressions de ses salariés en situation d’accueil physique et/ou téléphonique ou sur le terrain (itinérants), problématique qui peut affecter et dégrader les conditions de travail.

L’affirmation de cette volonté s’est notamment traduite par la conclusion dès 2005 d’un accord de branche relatif à la protection du personnel en relation avec le public contre les risques d’agression s’articulant autour de trois axes : la limitation des risques d’agression, la limitation de la gravité de l’agression et la limitation des conséquences de l’agression.
L’accord relatif à la prévention des risques psychosociaux (RPS) pour l’amélioration de la santé au travail conclu en 2012 s’est inscrit dans la continuité des démarches déjà engagées sur ce thème, en mettant en place un diagnostic annuel sur la base d’un suivi d’indicateurs, le nombre d’incivilités et d’agressions en faisant partie.

Afin d’accompagner les organismes dans la prévention des incivilités, un recueil de bonnes pratiques a été élaboré et diffusé très largement en 2015. Il recense les actions de prévention idoines et efficaces mises en place pour sécuriser les lieux d’accueil du public (dispositifs de téléassistance, vidéo protection…) et liste les bonnes pratiques en matière de conception des lieux d’accueil s’inscrivant dans la charte de labellisation des accueils.

La campagne de communication nationale d’avril 2017 a pour objectifs de : Sensibiliser les adhérents aux actes d’incivilités pour leur faire prendre conscience de leurs comportements inappropriés et les amener à en changer, Valoriser le rôle des agents d’accueil et des conseillers, Informer l’ensemble des collaborateurs sur ce problème et sa prise en charge par l’entreprise. Les partis pris retenus pour la campagne sont les suivants :

  • Un discours positif fondé sur la prévention des incivilités : expliquer pour éviter l’énervement des adhérents et exclure l’agressivité des comportements.
  • Donner du sens et incarner la relation MSA/adhérents : la campagne capitalise sur l’humain et la relation entre l’adhérent et l’agent MSA. Le but recherché est aussi de mettre en avant le rôle des agents d’accueil ou des conseillers.
  • Une déclinaison en témoignage et en miroir : la campagne repose sur des témoignages déclinés en deux versions : l’une avec un adhérent, l’autre avec un agent MSA.

Un large dispositif a été déployé, avec une campagne présente dans les 450 points d’accueil et au téléphone (affiches, totem, cartes postales, message pour le journal vidéo et message d’attente téléphonique) et une sensibilisation en interne (article type à destination des salariés et un modèle de dépliant personnalisable avec les actions de prévention et les mesures mises en place en cas d’incivilités). Des relations médias ont également été assurées par la CCMSA vers la presse nationale « protection sociale » et « Ressources Humaines ».


Pour aller plus loin :

« Mieux intégrer les collaborateurs en situation de handicap »
la formation des managers à la CCMSA

Photographie Chrystèle Debray

Logo MSA

L’Asfosar, association de formation de la MSA, développe une offre qui intègre la dimension d’accompagnement des collaborateurs en situation de handicap. Retour sur cette offre de formation avec Chrystèle Debray, responsable du Département Gestion des Compétences au sein de la Direction des Relations Sociales et des Ressources Humaines Institutionnelles de la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA).


Ucanss : Sur quelle expérience s’appuie l’offre de formation destinée aux managers ?

Chrystèle Debray : Les actions de coaching des managers qui encadrent des salariés en situation de handicap se sont développées dans les organismes MSA depuis 2014, à l’initiative de la FNEMSA. Il s’agit d’abord de faire tomber les appréhensions vis-à-vis du handicap tout en objectivant les contraintes qu’il porte, par exemple pour l’aménagement du poste. Le format d’apprentissage simple et individualisé retenu, en visioconférence, permet de pouvoir s’exprimer librement sur des situations concrètes, d’analyser et de trouver des solutions aux problématiques de terrain, d’obtenir des conseils applicables immédiatement. Ce « coaching » individuel a favorisé l’intégration et l’entraide, la compréhension réciproque d’éventuelles différences, l’acceptation de ces différences, que ce soit au niveau des managers eux-mêmes ou bien à celui des collaborateurs.

Ucanss : Quelle est l’offre actuelle ?

Chrystèle Debray : Par extension, l’idée est venue de développer un dispositif similaire, proposé depuis 2016 à l’ensemble des managers, qu’ils gèrent ou non des collaborateurs en situation de handicap.
Ce nouveau dispositif a été intégré dans l’offre de formation institutionnelle et est donc proposé dans le parcours de formation managérial « Allegro », dans le tronc commun, à raison de trois journées. Il permet une analyse des pratiques de management et une mise en situation avec les outils de la scène.
Il est construit en deux temps et commence par un accompagnement personnalisé où l’expression est libre et concerne la fonction et les missions de manager. Les managers reçoivent ainsi en toute confidentialité des conseils, des outils, une stratégie en fonction de leurs demandes, et surtout ciblent leurs priorités sur ce qu’ils ont choisi d’améliorer.
Puis s’opère ensuite un training collectif dont l’objectif est de partager, de capitaliser sur les expériences vécues à travers des échanges avec le groupe, d’approfondir les outils « réflexes » liés à leur management et les entraîner mutuellement à progresser.

Ucanss : Quel bénéfice tirer de ces formations ?

Chrystèle Debray : Les techniques pédagogiques utilisées associent l’efficacité et le bien-être relationnel au travers des outils du théâtre et de la scène : en sortant d’un cadre classique d’apprentissage, l’alternance entre l’accompagnement individuel et celui vécu en groupe favorise une prise de recul nécessaire aux managers. Le manager voit sa position confortée par une culture partagée, commune pour l’ensemble des collaborateurs, qu’ils soient en situation de handicap ou non.

« Faire un don, un choix de raison » la Cpam de Paris s’engage

Faire un don, un choix de raison » la Cpam de Paris s’engage

La Cpam de Paris s’investit depuis de nombreuses années dans des actions sociales et solidaires portées par le monde associatif et cela fait maintenant 8 ans qu’une opération de sensibilisation au don de sang et d’organes est réalisée dans notre entreprise.

Cette action s’inscrit dans le Plan Cadre Développement durable 2015-2018 et reflète les valeurs de la sécurité sociale et plus particulièrement celles de l’assurance maladie : « Agir ensemble et protéger chacun ».

42 organismes de la Sécurité sociale nous ont rejoints pour l’édition 2017. Ces journées du don sont l’occasion de s’interroger, de partager nos réflexions sur le don et de dialoguer avec nos partenaires : l'Établissement Français du Sang, la Coordination Hospitalière pour le don d’organes et de tissus de la Pitié Salpétrière.

Le personnel de la Cpam de Paris a la possibilité de donner son sang lors d’une collecte sur le lieu de travail. Face au succès rencontré, l’Etablissement Français du Sang se propose d’organiser deux campagnes de collecte dans notre entreprise en mai et octobre 2018.

Parallèlement, comme chaque année une association fil rouge est retenue au niveau national. En 2017 c’est l’association « Cassandra » qui a été choisie par les organismes participants. La Cpam de Paris a versé 5 000 € et 44 000 € ont été reversés au niveau national, la barre des 30 000 euros n’avait jamais été franchie ! Cette somme a permis de financer la recherche contre un des cancers pédiatriques le plus fréquent : le médulloblastome. Cette tumeur touche plus d’une centaine d’enfants chaque année en France.

D’autre part la semaine des journées du don étant planifiée en octobre, cette année une journée rose a été instaurée. En collaboration avec nos collègues du département « prévention santé », un kiosque de sensibilisation au cancer a été tenu durant une journée avec la participation de deux associations.
L’association « Belle et Bien », fil rouge 2016, qui propose aux patientes gratuitement des ateliers de mise en beauté. L’association « vivre comme avant » qui est animée par des femmes bénévoles ayant vécu un cancer du sein et qui accompagnent des femmes , à leur tour, atteintes par cette maladie.

Enfin, depuis deux ans la Cpam organise avec l’association ELA l’événement « Mets tes baskets dans l’entreprise ». Lors de cette journée le personnel est incité à réaliser le plus de pas en faveur de la lutte contre les leucodystrophies. Cette opération – qui a eu lieu le 21 septembre 2017- a mobilisé 714 agents le temps d’une journée autour du handicap, de la solidarité et de la prise de conscience du capital santé. Un podomètre a été distribué à chaque agent et presque 4 millions de pas ont été réalisés et 5 000€ ont été reversés à ELA!

L’organisation de ces évènements au sein des organismes permet de renforcer les liens entre les salariés de la Sécurité sociale.


Pour aller plus loin :

Mieux vivre avec votre écran à la CPAM de Lot-et-Garonne

Santé-vous bien

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’action « Santé… vous bien ! » qui vise à accompagner les salariés de la CPAM dans la gestion de leur santé au quotidien.

Cette démarche entend permettre aux salariés qui le souhaitent de se mobiliser dans une action collective et de créer une dynamique de prévention au sein de la Caisse.

Les objectifs de l’action

« Mieux vivre avec votre écran » : Il s’agit de sensibiliser les participants aux risques liés au travail sur écran et de permettre à chaque utilisateur d’aménager son poste de travail de façon optimale.

Les modalités

Cette démarche repose sur la base du volontariat avec la constitution de groupes de 10 à 12 agents. 6 heures de formation par agent sont prévues, réparties sur deux séances de 3 heures à quinze jours d’intervalle, L’animation est réalisée par un formateur « santé et sécurité au travail » en collaboration avec une chargée de projet en éducation-promotion de la santé de la CPAM 47.

Depuis 2012, 6 sessions ont été mises en œuvre ; 57 agents sensibilisés.

Pour aller plus loin :

La MSA Midi-Pyrénées nous parle de la formation chef de projet DD de l’Institut 4.10

Photographie Sebastien Bresson

Pourquoi avez-vous suivi cette formation ?

Récemment nommé responsable RSSE à la MSA Midi Pyrénées Nord, j'ai ressenti le besoin de disposer d'explication sur les fondamentaux, les objectifs et les ressorts de la RSSE. J’étais demandeur de retour d'expériences sur la mise en place d'une démarche RSSE avec des acteurs d’ autres régimes qui ont une notion d'échelle différente et une plus grande antériorité dans le dispositif.


Que retenez-vous de cette session ?

Après une phase d'E-learning de vulgarisation simple et intéressante pour aborder les concepts utiles, cette formation a duré 3 jours. Elle est basée sur l'étude des concepts, des outils (Perl's, Rioss...), des cas pratiques, des travaux en sous-groupes et des interventions de responsables RSSE.

Le profil des intervenants ainsi que la variété et la richesse des échanges entre les acteurs du groupe ont permis une bonne appropriation de la matière intéressante et néanmoins dense et complexe.

Suite à mon retour à la MSA Midi Pyrénées Nord, je considère que cette session de formation m’a permis d’avoir une meilleure compréhension du sujet et de ses contours, d’être mieux armé pour mesurer certains points de vigilance. Je vais désormais pouvoir décliner au sein de mon organisme plusieurs pistes de structuration interne de la démarche RSSE.


Pouvez-vous nous parler des projets de la MSA Midi Pyrénées ?

Nos prochaines actions/projets RSSE porteront sur un élargissement du Copil RSSE à un représentant de l’action sanitaire et sociale, de la Santé Sécurité au travail, et à l’Offre de service.

Une identification de relais représentatifs des services et des 4 sites départementaux de la MSA MPN. Dans quelques mois, nous allons lancer un concours « appel à projet RSSE » en vue de sélectionner et présenter quelques projets lors de la journée de l'entreprise qui réunit l'ensemble des salariés. Enfin, nous souhaitons proposer l'inclusion d’une vision et d'actions RSSE dans le projet d'entreprise.

ODYSSEA, la vague rose de l’équipe Sécu

Dimanche 18 mars, une vague rose solidaire dans la lutte contre le cancer du sein s’est de nouveau propagée dans le centre de Nantes.

Dès 9 h et sous le crachin nantais, ce ne sont pas moins de 3 000 coureurs qui s’élancèrent pour un 10 km chronométré (2 boucles de 5 km). À 11 h 15 et après un échauffement festif et tonique, les marcheurs/coureurs se sont à leur tour élancés sur ce même parcours de 5 km vers les rives de l’Erdre.

Parmi eux l’équipe «La vie en plus» (reconnaissable aux casquettes blanches au logo Sécu) composée de 381 collègues des organismes sociaux (Cpam, Caf, Carsat, Drsm, Msa, Cnamt site de Nantes, Urssaf, Sécurité sociale Indépendants).

Cette belle équipe a été récompensée par la première place au Challenge Entreprises. « C’est une vraie récompense pour tous ceux qui ont œuvré à cette mobilisation. Pour l’équipe Sécu comme dans la lutte contre le cancer du sein, l’union fait la force ! » témoigne Flavien Thomas, référent RSO de la Cpam de Loire-Atlantique.

Cette 12e édition aura permis de collecter 92 000 € en faveur de l’Institut de cancérologie de l’Ouest - René Gauducheau et du comité Loire-Atlantique de la Ligue nationale contre le cancer.

Pour aller plus loin :


ODYSSEA, la vague rose de l’équipe Sécu

La Sécurité sociale se mobilise pour nettoyer les plages de Marseille !

Le 25 septembre 2016, à l’occasion des Initiatives Océans, une grande opération « Plus Belle ma plage », organisée par le club Développement durable des organismes de Sécurité sociale de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Corse en partenariat avec l’ONG Surfrider.


Cet événement a mobilisé plus de 200 collaborateurs issus de six organismes de Sécurité sociale ( la CPRPSNCF, la Cpam des Bouches-du-Rhône, la Carsat-Sud-Est, la Caf des Bouches-du-Rhône, la DERSM PACA et la Sécurité sociale Indépendants Provence Alpes).


Les conjoints et les enfants ont été invités à participer à ce rendez-vous convivial pour la protection et la mise en valeur du littoral. Ils ont collecté en deux heures plus de 4 m3 de déchets aquatiques sur les Plages de Marseille.


Par cette démarche, le monde de la Sécurité sociale démontre une fois encore son engagement ainsi que celui de son personnel en faveur de l’environnement, de la responsabilisation des citoyens et du mieux vivre ensemble.


Pour aller plus loin :


Marseille : les personnels de la sécurité sociale se mobilisent pour nettoyer les plages

Marseille : les personnels de la sécurité sociale se mobilisent pour nettoyer les plages

Marseille : les personnels de la sécurité sociale se mobilisent pour nettoyer les plages

La Semaine européenne du développement durable dans les organismes de la Réunion

A l’occasion de la Semaine européenne du développement durable 2018, la DRSM de la Réunion s’est associée à l’Office national des forêts pour réaliser dans ses locaux une campagne de communication sur le thème de la gestion durable des forêts et sentier de la Réunion, et plus globalement sur les missions de l’ONF sur le territoire.

Ce partenariat DRSM/ONF, qui existe depuis 2012, s’inscrit notamment dans l’accompagnement du projet CEDRE (Choix d’Edition Responsable) qui a pour finalité une démarche nationale et locale de politique d’impression responsable. Des affiches descriptives de l'impact de la forêt ont été installées de manière pérenne à proximité des imprimantes.

La CGSS de la Réunion a été associé à cette opération, notamment par l’installation de panneaux de sensibilisation au sein de l’accueil général pour une visibilité auprès du public. Une visite officielle de l’exposition avec l’ONF et les directions DRSM et CGSS est programmée afin de marquer l’évènement, l’intérêt et l’engagement vis-à-vis des enjeux environnementaux.


La Semaine européenne du développement durable dans les organismes de la Réunion

La Semaine européenne du développement durable dans les organismes de la Réunion

Haut de page